Caterham : 170, 270, 310, 360 et 420 en versions S ou R

Modérateurs: Stew, blacksrookie, senior, Puff92

Re: Caterham : 170, 270, 310, 360 et 420 en versions S ou R

Messagepar Epicure » Mer Aoû 09, 2023 10:40 am

index a écrit:
Epicure a écrit:Faut dire que depuis que j'ai comparé Donk D8 210 et Cat 485, j'ai tendance à un peu m'en foutre des détails de l'Anglaise :areuh:

Pourrais-tu développer stp, ça pourrait intéresser 2 ou 3 personnes ici ;) .

Sorry pour le délai, j'étais effectivement en vacances

Voici les CR que j'avais fait sur un autre forum :

Celui de la Cat :

L'installation à bord est rudimentaire et assez étroit mais l'absence de porte donne de la place. Les sièges sont plutôt conforts, la ceinture de sécurité façon harnais est la bienvenue quand même ! Premier démarrage, le moteur dégage un volume sonore assez élevé, pas forcément très agréable au ralenti ou à basse vitesse. Comme toujours avec les Seven, il faut un temps d'adaptation, ça m'intimide systématiquement. J'insiterai tout le monde à partir devant moi pour une fois, afin de me donner le temps de m'habituer. Il faut dire que l'absence totale d'aide et en particulier d'ABS incite à la prudence, surtout quand il ne s'agit pas de son jouet

Les premiers virages me rappelleront mon ancienne MK, la direction est bien sûr très directe tandis que l'attaque des freins est très différente de la Lotus, demandant une forte pression tout en gardant en tête qu'un appui trop exagéré peut entrainer un blocage et par conséquent une perte de contrôle qui peut s'avérer délicate ! N'est-ce pas Greg ? :mrgreen:

Sortie de courbe, j'appuie progressivement un peu plus. Et si la boite s'avère très bonne, j'avoue être assez surpris par le comportement moteur. Mais pas dans le bon sens... Quand la puissance se déchaine-t-elle ? Je me rappelle qu'il est nécessaire d'aller jusqu'au bout des derniers tr/mn pour aller la choper, mais le Duratec hurle tellement à la mort sur les dernières plages de régime qu'il me fait presque de la peine à lui tirer sur la gueule de cette manière. Et finalement, je ne ressens pas de poussée comme je l'aime, c'est très TRES linéaire. A tel point qu'elle m'a donné la sensation de ne pas développer la puissance qu'elle devrait. Pas à mon goût tout simplement.

En intensifiant le rythme à mesure que je prends confiance et comprends progressivement le mode d'emploi, les passages en courbe se feront plus rapides et je ferai alors l'accordéon en queue de peloton pour pouvoir rouler plus fort. Mais jamais je ne me sentirai vraiment très à l'aise. En effet, il manque pour moi une rigidité de l'ensemble. Je ressens comme une molesse globale, une absence de vérouillage en appui, qui me rappelle encore une fois mon ancienne MK. Ce flou dans le comportement est destabilisant car il empêche à mes yeux de bien cerner la remonté d'information. Je comprends alors qu'elle ne correspond tout simplement plus à ce que j'apprécie à la conduite d'une sportive.

Par contre, c'est sûr que c'est fun ! Je rejoins Greg sur sa conclusion : le plaisir avec cette 485 se distille sur circuit, où tu peux un peu faire le con. Car c'est ce qu'elle m'inspire et ce qu'elle fait émerger. Après ce quart d'heure à son volant, elle me donne envie de passer tout en travers, de sortir de courbe en survirage, bref, ce qu'on ne fait décemment pas sur route ouverte :siffle: Le 180 degrés sur un parking au moment de changer de volant en est une bonne illustration :hehe:

Une sacré machine à sensations, mais qui ne me correspond juste pas. Moteur trop linéaire, comportement manquant de rigueur, et finitions agaçantes. Pour autant, j'ai été vraiment heureux de l'essayer car je me suis toujours demandé ce qu'elle pouvait me procurer, l'ayant même envisagée pendant un temps avant de me porter acquéreur de la Lotus. J'ai pris du plaisir à son volant, même si ce n'est pas celui auquel je m'attendais, et cette expérience m'a par ailleurs permis de me forger une conviction sur cette Anglaise si atypique



Celui de la D8 :

La première partie s'est faite sur une descente de col, et comme avec la Cat, je me suis montré assez impressionné. Mais la première chose qui m'a surpris, ce fut l'installation à bord. Les sièges déjà : surprenant à quel point ils sont enveloppant tout en étant confortables, rendant l'utilisation des harnais quasi inutile finalement. Très agréable ! Les pédales quant à elles sont à l'opposé de celles de la Lotus : trop rapprochées !! C'en est presque dangereux :gene: L'embrayage est très très court, tout en étant dur, l'accélérateur je découvrirai que c'est quasi on/off correspondant bien au comportement du moulin :happy1: et les freins sont le parfait entre-deux, entre ceux de l'Exige et ceux de la Cat. J'ai vraiment apprécié la pédale du milieu ! Quant au reste de l'habitacle, ça reste rudimentaire, mais c'est quand même mieux que dans une Cat quoi... Rien que le fait d'avoir des comodos pour les clignos, c'est con mais ça t'apporte un gros plus :hehe:

Démarrage, le son du moulin reste quand même assez discret, mais pas désagréable. La position de conduite est bien, même s'il manque de la place au niveau des coudes. La première partie fut une descente de col, qui m'a permis de tranquilement me réaclimater. En comparaison de la Cat, les premiers virages illustrent une rigidité bien supérieure de l'ensemble qui me plait beaucoup. Pas spécialement enthousiasmé par le moteur, mais il a le mérite d'être coupleux et donc de pouvoir enrouler à mi-régime à un rythme déjà bien. Comme avec la Cat, je me suis mis plutôt en fin de peloton, pour ne pas gêner et réapprendre le nouveau référentiel.

Pause en bas de la vallée, et je vois que Borb reprend spontanément le volant de la Lotus :mrgreen: Bon, OK, je garde la Donk, et j'ai bien fait car cette montée en direction de Val Tho (on s'arrêtera au milieu pour cette fois) aura totalement changé la vision que j'avais jusque-là de cette Seven. Je demande cette fois-ci à aller derrière la Lotus. On prend une petite nationale, qui va rapidement nous diriger vers le début des lacets. Et là, bonheur ! J'entends l'Exige devant qui hurle, je décide d'emboiter également et de suivre.

Pfiou... 15min de bonheur ! 15min à suivre l'Exige devant, entendant son V6 raisonnant dans les montagnes, et moi dans la Donk, cheveux aux vent, savourant l'instant présent. J'ai adoré le comportement de la Donk, très sain, rigide, rigoureux. Passée la période d'adaptation précédant la pause, je commence à savourer également le freinage, qui m'a donné beaucoup plus confiance que dans la Cat. Il permet d'aborder le virage en confiance, surtout que la Donk ne bouge pas contrairement à son homologue anglaise. La boite de vitesse courte est agréable à manier, très courte et directe. Je passe de 3 à 2 et une fois avoir compris le mode de fonctionnement du turbo qui impose de mettre gaz avant même le point de corde, je repousse progressivement mes limites, car celles de la Donk sont plus éloignées que celles de l'Exige dans les épingles, et ça passe vraiment fort ! La différence de poids avec l'Exige est notable car c'est vraiment plus rapide. Les enchainements de rapide et de serré, plus ou moins collé au cul de l'Exige (dans le rapide c'était plus compliqué) ont été un moment exceptionnel. Il manquait juste un comportement moins typé niaisel du moteur et une vraie sonorité, car ça charge assez haut quand même, avec un lag, et de mémoire 1.000tr/mn avant la zone rouge ça commence à s'essoufler un peu.

J'ai franchement kifé cet essai prolongé, et ai vraiment pris mon pied durant la montée à Saint Martin de Belleville ! J'ai redécouvert la Donk sous une nouvelle facette, et c'est une caisse qui n'est certes pas sans défaut à mes yeux, mais qui me correspond vraiment bien et que je verrais bien dans mon garage (pas en remplacement de l'Exige 410, faut pas déconner :mrgreen: ). Un gros V6 n'irait pas en termes de répartition du poids j'imagine, mais possible qu'un bon 2.0 TFSI pour rester chez VAG rende déjà le comportement et la sonorité moteur un peu plus sympas, car c'est finalement le principal point "faible" de cette formidable Seven en termes de plaisir de conduite. Mais sinon question comportement, j'ai vraiment aimé, et c'est ce que j'en retiens surtout.



En résumé, je dirais :
- la Donk a une rigidité bien meilleure qui me convient bien plus, un moteur sans grand charme mais coupleux, un freinage que je trouve plus agréable et une finition supérieure
- la Cat est plus vive et incite plutôt aux dérives sur circuit, son moteur très chantant mais trop sonore finalement (et pourtant j'ai une Exige 410...) et trop linéaire à mon goût
Avatar de l’utilisateur
Epicure
 
Messages: 297
Inscription: Ven Jan 10, 2014 11:32 am
Localisation: Oise

Re: Caterham : 170, 270, 310, 360 et 420 en versions S ou R

Messagepar index » Jeu Aoû 10, 2023 1:20 pm

Bien résumé, merci :maître:
Sinon Exige V6 + Donk D8 : pas un mauvais combo je trouve aussi... :rhoo:
Avatar de l’utilisateur
index
 
Messages: 1164
Inscription: Jeu Aoû 31, 2017 12:11 pm

Re: Caterham : 170, 270, 310, 360 et 420 en versions S ou R

Messagepar Epicure » Jeu Aoû 10, 2023 2:29 pm

Avec plaisir :II:
A budget équivalent, je partirais davantage sur un combo plus complémentaire genre Exige 410 / F-Type R :OO: (ou peut être une XKR tiens, jamais essayé mais très attiré, dans le genre GT anglaise avec un gros V8)
Avatar de l’utilisateur
Epicure
 
Messages: 297
Inscription: Ven Jan 10, 2014 11:32 am
Localisation: Oise

Re: Caterham : 170, 270, 310, 360 et 420 en versions S ou R

Messagepar I-borb » Lun Aoû 14, 2023 10:38 am

Je suis d'accord avec Epicure. Un bon combo c'est D8 + TVR Grifith 500. C'est ce qu'il voulait écrire. :D
Avatar de l’utilisateur
I-borb
 
Messages: 5405
Inscription: Mar Jan 26, 2010 12:54 am
Localisation: + 76

Re: Caterham : 170, 270, 310, 360 et 420 en versions S ou R

Messagepar Ancobru » Lun Aoû 14, 2023 11:56 am

Le bon combo, c'est XKR 4.2 + Chimaera .... :love:

Plus une Élise 220S parce que c'est la meilleure des Lotus. .. :smoke:

Et des poules. ..... évidemment. .... :OO:
Crescit sub pondere virtus
Avatar de l’utilisateur
Ancobru
Oldies Fucker
 
Messages: 40107
Inscription: Mar Mar 23, 2010 11:06 pm
Localisation: +Vallée de la Lèze

Re: Caterham : 170, 270, 310, 360 et 420 en versions S ou R

Messagepar blacksrookie » Lun Aoû 14, 2023 12:25 pm

Ah Les biquettes n’ont plus la cote ?
Jeff Meth group 2.0 Product Addict



Sauveur de planète en GLC, alias "Crack Picasso" - Ex Touran Club addict
L'ISM 2022 c’était top !
Avatar de l’utilisateur
blacksrookie
 
Messages: 44593
Inscription: Lun Sep 26, 2005 5:33 pm
Localisation: +44 la Cité des Ducs

Re: Caterham : 170, 270, 310, 360 et 420 en versions S ou R

Messagepar Puff92 » Lun Aoû 14, 2023 1:16 pm

Il les a bouffées l'hiver dernier
LE GRAVILLON C'EST LA VIE ! (j'ai quand même failli me mettre au tas)
http://www.myspeedster.ch/forum/viewtopic.php?t=24857&start=0
Avatar de l’utilisateur
Puff92
Meilleur ouvrier de France des jeux de mots laids
 
Messages: 58434
Inscription: Mar Avr 09, 2013 8:55 pm
Localisation: +Vichy (03)

Re: Caterham : 170, 270, 310, 360 et 420 en versions S ou R

Messagepar Ancobru » Lun Aoû 14, 2023 1:25 pm

Les biquettes, ça va sans dire ..... :love:
Crescit sub pondere virtus
Avatar de l’utilisateur
Ancobru
Oldies Fucker
 
Messages: 40107
Inscription: Mar Mar 23, 2010 11:06 pm
Localisation: +Vallée de la Lèze

Précédente

Retourner vers Speedster et dérivés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités